Motor and sensory activities of aging polyhandicapped people... contribution to a "live" more life - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Trajectoires Humaines Transcontinentales Année : 2021

Motor and sensory activities of aging polyhandicapped people... contribution to a "live" more life

Activités motrices et sensorielles des personnes polyhandicapées vieillissantes... contribution à une vie plus « vivante »

(1) ,
1

Résumé

The reality of what people with multiple disabilities experience is complex and painful. Aging accentuates the problems, the attenuation or loss of several senses (sight, hearing ...) as well as cognitive disorders organize conditions of loneliness and suffering which require institutional responses going beyond simple care. Physical and sensory activities can certainly be one of the answers. They mobilize knowledge and know-how often located at the interface of therapeutic and educational activities, without losing what makes their specificity : the field of education. Those around them must leave the initiative to the person with multiple disabilities, as a fundamental right, by creating a safe and stimulating environment. The acquisition of a maximum of autonomy is inextricably linked to the vision that management has of their potentials, however residual they may be. "The multiple handicap traps the subject behind the image of his appearance, especially when he is deprived of his verbal expression. The real capacities of attachment, of comprehension, of the relational and intuitive minimum must be patiently deciphered" (Truscelli, 2008). It is about strengthening these potentials while allowing the person to manage their need for help. This means of acquiring autonomy during physical mobilization must prevail at all stages of learning, whatever the field and environment. The design, content, and educational approach of all these activities involve, as we will see, transdisciplinary work in close collaboration with all professionals in the sector. This knowledge sharing still requires a major decompartmental
La réalité de ce que vivent, les personnes polyhandicapées est complexe et douloureuse. Le vieillissement accentue la problématiques, l’atténuation ou la perte de plusieurs sens (vue, ouïe...), ainsi que les troubles cognitifs organisent des conditions de solitude et de souffrance qui nécessitent des réponses institutionnelles allant au-delà du simple soin. Les activités physiques et sensorielles peuvent certainement constituer l’une de ces réponses. Elles mobilisent des connaissances et savoir-faire souvent situés à l’interface des activités thérapeutiques et éducatives, sans perdre pour autant ce qui fait leur spécificité : le champ de l’éducation. L’entourage se doit de laisser à la personne polyhandicapée l’initiative, comme un droit fondamental, en aménageant un cadre sécurisant et stimulant. L’acquisition d’un maximum d’autonomie est inextricablement liée à la vision que l’encadrement se fait de ses potentiels, aussi résiduels soient-ils. « Le polyhandicap emprisonne le sujet derrière l’image de son apparence, surtout lorsqu’il est privé de son expression verbale. Les capacités réelles d’attachement, de compréhension, du minimum relationnel et intuitif doivent être patiemment déchiffrées » (Truscelli, 2008). Il s’agit de renforcer ces potentiels tout en permettant à la personne de gérer son besoin d’aide. Ce moyen d’acquérir de l’autonomie lors d’une mobilisation physique doit prévaloir à tous les stades d’apprentissage, quels que soient le domaine et le milieu. La conception, les contenus, la démarche pédagogique de toutes ces activités impliquent, comme nous le verrons, un travail transdisciplinaire en relation étroite avec tous les professionnels du secteur. Ces partages de connaissances demandent encore un effort important de décloisonnement nécessaire à la mise en œuvre d’une démarche éducative de qualité.
Fichier principal
Vignette du fichier
Mikulovic-Brunet-TRAHS.3980.pdf (580.3 Ko) Télécharger le fichier
Origine : Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Dates et versions

hal-03501531 , version 1 (23-12-2021)

Identifiants

Citer

Jacques Mikulovic, François Brunet. Activités motrices et sensorielles des personnes polyhandicapées vieillissantes... contribution à une vie plus « vivante ». Trajectoires Humaines Transcontinentales, 2021, Les aînés dans le monde au XXI° siècle : actes du IV congrès international ALEC (2), 11, 19 p. ⟨10.25965/trahs.3980⟩. ⟨hal-03501531⟩
32 Consultations
65 Téléchargements

Altmetric

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More