Élèves à BEP (besoins éducatifs particuliers) en EPS à l’école ordinaire : intérêt et limites des types de groupement. La dialectique du singulier et du commun

Résumé : On s’interroge ici sur l’intérêt et les limites d’un enseignement de l’EPS aux élèves avec des besoins éducatifs particuliers selon le type de groupe auquel ils sont affectés pour cette discipline : au sein d’un groupe mixte, avec leurs pairs « ordinaires », ou d’un groupe spécifique, où ils ne sont qu’entre eux. L’analyse des discours tenus par des acteurs de cet enseignement dans les deux contextes groupaux fait apparaître des effets, mais aussi des objectifs, des mobiles, des démarches et des attitudes plus ou moins opposés et complémentaires. L’examen des différents éléments ainsi dégagés conduit à dépasser des oppositions qui s’organisent autour de deux pôles, la prise en compte du singulier et la prise en compte du commun.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [21 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-inshea.archives-ouvertes.fr/hal-02126708
Contributeur : Jean-Pierre Garel <>
Soumis le : dimanche 12 mai 2019 - 13:23:04
Dernière modification le : vendredi 14 juin 2019 - 01:09:22

Fichier

Garel groupements des élèves...
Accord explicite pour ce dépôt

Identifiants

  • HAL Id : hal-02126708, version 1

Collections

Citation

Jean-Pierre Garel. Élèves à BEP (besoins éducatifs particuliers) en EPS à l’école ordinaire : intérêt et limites des types de groupement. La dialectique du singulier et du commun. La nouvelle revue - Éducation et société inclusives (ISSN : 2609-5211), INSHEA, 2018, Éducation physique et sportive et besoins éducatifs particuliers des élèves (81), pp.81-97. ⟨hal-02126708⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

38

Téléchargements de fichiers

89