Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Communication dans un congrès

Pratiques inclusives de recherches participatives, revue de littérature méthodologique.

Résumé : L’incitation par les politiques et plus généralement la société à la prise en compte de la parole des usagers en situation de handicap à la production des connaissances scientifiques invite à considérer la question des types d’expertise en présence et leurs articulations. Le développement des politiques publiques et plus généralement de choix sociétaux selon une approche d’evidence based, i : e à partir de données probantes issues de la recherche, amène à interroger une autre pratique d’élaborations des politiques publiques basées sur le consensus et la mise en dialogue et en débat des savoirs qu’il soit produit par des acteurs académiques ou des acteurs usagers. Étant donné les interactions entre discours scientifiques, pratiques et politiques, il est intéressant d’étudier comment des scientifiques répondent par leurs dispositifs méthodologiques à des considérations éthiques et politiques en matière de participation sociale de tous et toutes en respectant les besoins de chacun. Dans une perspective de construction scientifique des connaissances, l’étude présentée ici vise à déconstruire et à comprendre les liens entre inclusion et participation à partir de l’analyse des méthodologies de publications scientifiques relatives ou prenant en compte des personnes en situation de handicap que cela soit de manière spécifique ou de manière transversale dans le cadre de recherches en contexte interculturel. L’analyse compréhensive de textes disponibles en ligne permet d’appréhender le point de vue des scientifiques en SHS sur la participation tel qu’il se donne à voir avec des productions faciles d’accès par internet. L’analyse des arguments épistémiques, théoriques et pratiques énoncés dans ces articles scientifiques révèle des univers scientifiques différents concernant la collaboration à la démarche d’investigation scientifique mais aussi sur ce que mettre en œuvre un dispositif de recherche inclusif signifie. La question de la participation sociale des individus en situation de handicap à une recherche renvoie tout autant à une posture épistémique sur la prise en compte de la diversité humaine qu’à une approche centrée sur l’accessibilité de la recherche en tenant compte des spécificités de publics en situation de besoins particuliers. Si la perspective des données probantes amène à mettre en exergue la manière quantitative ou qualitative dont les données sont produites ainsi que l’opérationnalisation des variables, la contribution directe des usagers au processus de recherche interroge quant à elle la nature épistémologique des connaissances produites. La mise en œuvre de dispositifs de recherche à la fois inclusifs et participatifs invite à articuler des types d’expertises sur des phénomènes SHS différents d’une différenciation selon une approche expertises de type scientifique relevant d’une communauté scientifique établie, de type non-académique i : e en-dehors des circuits standardisés de la science, de type expérientiel (qu’elle soit de nature professionnelle ou non).
Type de document :
Communication dans un congrès
Liste complète des métadonnées

https://hal-inshea.archives-ouvertes.fr/hal-03028839
Contributeur : Mélissa Arneton <>
Soumis le : vendredi 27 novembre 2020 - 17:45:27
Dernière modification le : samedi 28 novembre 2020 - 03:26:08

Identifiants

  • HAL Id : hal-03028839, version 1

Citation

Mélissa Arneton. Pratiques inclusives de recherches participatives, revue de littérature méthodologique.. XVIIème congrès de l'ARIC, ARIC; Haute école de travail social de Genève, Jun 2019, Genève, Suisse. ⟨hal-03028839⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

13