Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Communication dans un congrès

Tentative de définition et de caractérisation de l’aide en contexte scolaire

Résumé : Dans la littérature française, l’aide prenant place en contexte scolaire et s’adressant aux apprentissages des élèves renvoie à des appellations, caractéristiques, logiques et organisations différentes. En effet, elle peut être envisagée à différents niveaux : d’une part, dans l’enceinte de l’établissement scolaire (école, collège, lycée) et d’autre part, au sein de la classe (par exemple, Pierrisnard & Vannier, 2012). Dans le premier cas de figure, l’aide peut se concevoir à travers la mise en place d’un dispositif individuel (par exemple, le suivi d’un élève par le réseau d’aide aux élèves en difficulté – Rased – à l’école élémentaire) ou collectif (par exemple, l’inscription d’un élève en unité localisée pour l’inclusion scolaire – Ulis – en collège). Dans ces situations, l’aide est dite institutionnelle, car elle renvoie à des dispositifs présents sur l’ensemble du territoire français, et externalisée, car elle prend place en dehors de la classe (Barrère, 2013). Dans ce contexte, un certain nombre d’études questionne l’efficacité de l’aide (par exemple, Suchaut, 2010) Dans le deuxième cas de figure, l’aide peut se concevoir au sein de la classe elle-même. Des termes tels qu’accompagnement, étayage, médiation, tutelle, ou simplement aide sont utilisés par qualifier les actions des individus présents en classe. Ces mêmes individus sont les enseignants, les accompagnants et les élèves, chacun ayant un rôle et une place (plus ou moins) définis dans le processus d’enseignement/apprentissage. Dans ces situations, les cadres théoriques sont variées, mais un grand nombre fait référence aux travaux princeps de Vygotski (1934/1997) et Wood, Bruner et Ross (1976). Par ailleurs, la manière d’aborder l’aide au sein de la classe peut se concevoir selon (au moins) deux points de vue : celui qui aide et celui qui est aidé. Dans cette communication, après un tour d’horizon de l’aide en contexte scolaire, nous nous focaliserons sur l’aide prenant place au sein de la classe entre les individus présents (enseignant, accompagnant, élève) du fait de son impact positif sur les apprentissages (Viriot-Goeldel, 2013). Pour cela, nous présenterons les résultats d’une revue de littérature (Zorn & Puustinen, soumis) et une réflexion théorique sur le sujet. Ceci nous permettra de dégager des pistes de recherche pour le futur.
Type de document :
Communication dans un congrès
Liste complète des métadonnées

https://hal-inshea.archives-ouvertes.fr/hal-02494435
Contributeur : Sabine Zorn Connectez-vous pour contacter le contributeur
Soumis le : vendredi 28 février 2020 - 17:02:34
Dernière modification le : jeudi 22 juillet 2021 - 10:37:18

Identifiants

  • HAL Id : hal-02494435, version 1
`

Citation

Sabine Zorn, Minna Puustinen. Tentative de définition et de caractérisation de l’aide en contexte scolaire. Atelier lors de la Conférence sur les Environnements informatiques pour l’apprentissage humain (EIAH), Jun 2019, Paris, France. ⟨hal-02494435⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

59