Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Communication dans un congrès

Des prises d’initiative inattendues : l’exemple des demandes d’aide de collégiens avec un trouble du spectre de l’autisme

Résumé : La notion d’étayage, étudiée depuis plus de 40 ans grâce à la célèbre métaphore de Wood, Bruner et Ross (1976), inspire aujourd’hui encore de nombreux chercheurs en éducation. Dans cette perspective, les stratégies d’aide mises en place par les enseignants sont considérées comme des processus interactifs au cours desquels les élèves aidés jouent un rôle majeur (Rogoff, 1995). En effet, les travaux menés, tant en psychologie des apprentissages (Puustinen, Bernicot, Volckaert-Legrier, & Baker, 2015) qu’en sciences de l’éducation (Sensevy & Mercier, 2007), ont montré qu’élèves et enseignants s’influencent l’un l’autre, construisant conjointement les temps d’aide. Concernant le contexte de l’inclusion scolaire, ce domaine de recherche commence à se développer. Néanmoins, ce sont majoritairement les stratégies développées par les enseignants et/ou les accompagnants en classe qui sont analysées (e.g., Radford, Bosanquet, Webster, & Blatchford, 2015) et beaucoup moins les comportements des élèves eux-mêmes. En d’autres termes, il existe peu de recherches sur les interactions d’aide entre enseignants et élèves à besoins éducatifs particuliers et/ou en situation de handicap prenant en considération la perspective de ces derniers. Notre objectif était de pallier ce manque en étudiant les demandes d’aide d’adolescents avec un trouble du spectre de l’autisme (TSA). Les participants à notre étude étaient 11 collégiens avec un TSA, ayant entre 12 et 16 ans, et 17 de leurs enseignants (10 de classe ordinaire et 7 d’unité localisée pour l’inclusion scolaire, Ulis). Chaque élève a été filmé durant 3 séances de 50 minutes dans deux contextes différents (classe ordinaire/Ulis) durant des enseignements scientifiques. Après les séances filmées en classe, les élèves et les enseignants ont été interviewés séparément. Les résultats issus des entretiens (Zorn & Puustinen, 2017) montraient, contrairement à nos hypothèses, l’existence de la demande d’aide chez les élèves avec un TSA en classe. Dans ce contexte, notre objectif était de vérifier si les données vidéo, révélant le véritable comportement des élèves en classe, confirmaient ces résultats. De plus, s’il s’avérait que les élèves avec un TSA demandaient de l’aide en classe, nous souhaitions savoir quel type d’aide ils recherchaient. Les enregistrements audio et vidéo ont été retranscrits intégralement en ce qui concerne les interactions d’aide. Une grille de codage a été créée à partir des catégories existantes de la demande d’aide (Nelson-Le Gall, 1981 ; Puustinen, 1998) et des caractéristiques sociocognitives des apprenants avec un TSA (Plumet, 2014). Les résultats ont montré, en accord avec les entretiens (Zorn & Puustinen, 2017), que les élèves avec un TSA demandaient de l’aide en classe et adaptaient leurs comportements au contexte d’apprentissage (classe ordinaire vs. Ulis). Néanmoins, des différences interindividuelles sont apparues : certains élèves demandaient beaucoup d’aide tandis que d’autres en demandaient peu, voire pas du tout. Ces comportements semblent correspondre à ceux constatés chez des élèves tout-venants (i.e., évitement ou abus de la demande d’aide). Par ailleurs, les demandes d’aide des élèves avec un TSA étaient centrées sur la tâche scolaire et portaient majoritairement sur des questions d’ordre organisationnel ou confirmatoire. Rares étaient les élèves avec un TSA qui formulaient des demandes d’aide de type substitutive (i.e., demander la réponse à l’exercice) contrairement à ce qui a été montré chez les élèves tout-venants (Nelson-Le Gall, 1981). Une majorité des recherches d’aide de ces élèves étaient formulées à voix haute par le biais de questions explicites ou par l’expression d’une difficulté. Ces résultats, mettant à jour des compétences sociales et métacognitives insoupçonnées, ouvrent des perspectives de réflexion sur la façon d’aborder les besoins éducatifs particuliers de ces élèves en milieu scolaire ordinaire.
Type de document :
Communication dans un congrès
Liste complète des métadonnées

https://hal-inshea.archives-ouvertes.fr/hal-02494425
Contributeur : Sabine Zorn Connectez-vous pour contacter le contributeur
Soumis le : vendredi 28 février 2020 - 16:56:06
Dernière modification le : mardi 19 janvier 2021 - 16:00:41

Identifiants

  • HAL Id : hal-02494425, version 1
`

Citation

Sabine Zorn, Minna Puustinen. Des prises d’initiative inattendues : l’exemple des demandes d’aide de collégiens avec un trouble du spectre de l’autisme. Actualité de la Recherche en Éducation et en Formation (AREF), Jul 2019, Bordeaux, France. ⟨hal-02494425⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

77