Intégration scolaire des élèves sourds et éducation bilingue (français-LSF) : des objectifs contradictoires ?

Résumé : La spécificité de la surdité est de poser la problématique de la communication, de l’interaction et ce, de façon bilatérale. L’enseignement étant dispensé quasi-exclusivement selon une modalité audio-orale, seuls les élèves sourds ayant quelques restes auditifs, pouvaient prétendre, jusqu’à une date récente, à l’intégration scolaire, et souvent au prix de sacrifices importants. L’introduction de la Langue des signes française (LSF) dans l’enseignement a bouleversé la donne et amène à s’interroger sur l’incompatibilité, a priori, des objectifs de l’intégration scolaire et d‘une éducation bilingue (français/LSF). Cet article retrace l’évolution historique de l’intégration scolaire des élèves sourds et pose la problématique actuelle de cette intégration.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [3 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-inshea.archives-ouvertes.fr/hal-02072688
Contributeur : Aurélie Gono <>
Soumis le : mardi 19 mars 2019 - 12:42:33
Dernière modification le : jeudi 9 mai 2019 - 10:09:30
Document(s) archivé(s) le : jeudi 20 juin 2019 - 13:53:01

Fichier

Bertin_Nras21.pdf
Accord explicite pour ce dépôt

Identifiants

  • HAL Id : hal-02072688, version 1

Collections

Citation

Fabrice Bertin. Intégration scolaire des élèves sourds et éducation bilingue (français-LSF) : des objectifs contradictoires ?. La nouvelle revue de l'AIS, Adaptation et intégration scolaires, Cnefei, 2003, pp.139-148. ⟨http://inshea.fr/fr/content/la-nouvelle-revue⟩. ⟨hal-02072688⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

37

Téléchargements de fichiers

45