Handicap et médiation, éléments d’analyse issus d’une recherche-action-médiation sur les féminismes en dialogue. Vers la mise en œuvre de pratiques inclusives de médiation ?

Résumé : Dans le cadre d’un projet international sur les « féminismes en dialogue » initié au Québec, et mené depuis 2016 au niveau international (Allemagne, Argentine, Bénin, Bolivie, Côte d’Ivoire, France, Mada-gascar, Maroc, Paraguay, Suisse, Tunisie…), la participation de femmes en situation de handicap a sou-levé des questions dans les moyens de leur permettre de participer pleinement aux activités de média-tion. La médiation se définie comme une approche ou une action consensuelle impartiale prenant place dans un espace commun au moyen d'accompagnement, de création et d'intervention. Elle a pour ob-jectif de favoriser le dialogue et la compréhension mutuelle afin d'établir ou rétablir des relations ou des liens. Dans le cadre d’une recherche de type collaborative visant à souligner les tensions, les con-vergences, les solidarités entre les femmes du Nord et du Sud et leur vision plurielle des féminismes, la question de l’accessibilité de toutes à tout est primordiale. Cette contribution explore la dimension épistémologique et éthique du travail de transfert et d’adaptation d’une démarche de recherche-action-médiation à la prise en compte de besoins particuliers parfois rendus invisibles dans la société malgré la promotion de valeurs d’ouverture et de respect de la diversité. Tout d’abord, le contexte est évoqué, il revient sur le plus particulièrement sur le « comment » mener des activités de médiation inclusives. La gestion de la pluralité des besoins et des parcours des femmes dans le cadre d’activités de médiation est analysée. Si l’adaptation d’activités ou de pratiques artistiques de mise en dialogue comme un atelier d’écriture à des participantes analphabètes a déjà fait l’objet de réflexion dans le domaine de l’intervention sociale auprès de femmes, la question des besoins liés à une situation de handicap (en raison d’un déficit, d’une limitation d’activité, d’un problème de santé (physique, psychique) ou d’un mode de fonctionnement différent de ceux culturellement transmis) reste à mener. Créer des activités inclusives nécessite certes d’informer sur les principes de l’accessibilisation des contenus ou des supports d’intervention, mais cette démarche oblige également à tenir compte de « quels sont les valeurs sous-jacentes » propres à chacun.e. Intervenir avec des personnes en situation de handicap permet d’interroger à partir des pratiques des médiatrices et des participantes leurs manières de penser la diversité au-delà des valeurs de respect qu’elles déclarent verbalement. Finalement élaborer un répertoire d’activités inclusives est l’occasion de sensibiliser les participantes au développement de postures pratiques d’inclusion favorisant le vivre-ensemble dans un espace commun aux personnes ordinaires et aux personnes en situation de handicap. La discussion revient sur les liens entre enjeux épistémologiques d’une approche intersectionnelle et participative et mise en œuvre dans la pratique d’une perspective inclusive respectueuse des diversités.
Type de document :
Communication dans un congrès
Liste complète des métadonnées

https://hal-inshea.archives-ouvertes.fr/hal-02007246
Contributeur : Mélissa Arneton <>
Soumis le : mardi 5 février 2019 - 10:42:01
Dernière modification le : jeudi 9 mai 2019 - 10:04:34

Identifiants

  • HAL Id : hal-02007246, version 1

Collections

Citation

Mélissa Arneton. Handicap et médiation, éléments d’analyse issus d’une recherche-action-médiation sur les féminismes en dialogue. Vers la mise en œuvre de pratiques inclusives de médiation ?. Diversité et développement : Spécificités, fragments, totalité, unité…, Université Félix Houphouët-Boigny/ UFR Langues, Littératures et Civilisations, Nov 2018, Abidjan, Côte d’Ivoire. ⟨hal-02007246⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

26