La pratique sportive en situation d’intégration des personnes handicapées mentales : une pertinence sous conditions

Résumé : La pratique sportive des personnes présentant un retard mental a majoritairement pour cadre les associations qui leur sont spécialement destinées. La modestie de l’intégration peut s’expliquer par un manque d’accessibilité, au sens large, de ces clubs, ce qui conduit ici à identifier des éléments susceptibles de la favoriser. D’un autre côté, on s’interroge sur la pertinence d’une pratique mixte pour des personnes dont les caractéristiques les éloignent parfois beaucoup des sportifs « ordinaires ».
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-inshea.archives-ouvertes.fr/hal-01949016
Contributeur : Jean-Pierre Garel <>
Soumis le : dimanche 9 décembre 2018 - 13:52:37
Dernière modification le : mardi 19 novembre 2019 - 10:08:33
Document(s) archivé(s) le : dimanche 10 mars 2019 - 13:08:25

Fichier

GarelRéadaptation_2009.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01949016, version 1

Collections

Citation

Jean-Pierre Garel. La pratique sportive en situation d’intégration des personnes handicapées mentales : une pertinence sous conditions. Réadaptation, Onisep, 2009, La fédération française du sport adapté, 565, pp.27-30. ⟨hal-01949016⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

60

Téléchargements de fichiers

37