EPS et élèves en situation de handicap : l’émancipation de la didactique

Résumé : L’argumentation se développe autour de l’émancipation de la didactique qui est mise en jeu en EPS. Une émancipation qui paraît particulièrement nécessaire dans le champ du handicap en raison des tutelles et des préjugés dont cette didactique, et plus généralement l’EPS, peuvent être l’objet. Il s’agit d’abord de se déprendre d’une confusion de cette discipline d’enseignement avec le sport, d’une part, et avec des pratiques et des références thérapeutiques d’autre part. Cette confusion levée, c’est la légitimité des apprentissages, sans lesquels il ne saurait y avoir de didactique, qui est avancée, à l’encontre de conceptions qui opposent à l’enseignement le plaisir des élèves, la primauté de la socialisation et de l’éducation, ou qui soulignent les limites des savoirs enseignés. À partir d’exemples, on montre ensuite que la pertinence des adaptations didactiques implique de s’attacher aux aspects spécifiques de l’EPS. En conclusion, la thèse visant à promouvoir l’émancipation de la didactique s’accompagne d’une réflexion sur ses limites et se prolonge par une interrogation sur la formation des enseignants au regard des éléments développés dans l’article.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-inshea.archives-ouvertes.fr/hal-01933666
Contributeur : Jean-Pierre Garel <>
Soumis le : vendredi 23 novembre 2018 - 21:19:18
Dernière modification le : vendredi 14 juin 2019 - 01:09:11

Fichier

GarelJeanPierre_2006.pdf
Accord explicite pour ce dépôt

Identifiants

  • HAL Id : hal-01933666, version 1

Collections

Citation

Jean-Pierre Garel. EPS et élèves en situation de handicap : l’émancipation de la didactique. La nouvelle revue de l'adaptation et de la scolarisation, Éd. de l'INSHEA, 2006, 33, pp.49-62. ⟨http://inshea.fr/fr/content/la-nouvelle-revue⟩. ⟨hal-01933666⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

91

Téléchargements de fichiers

129