Distorsion et détournement des dispositifs inclusifs : des obstacles à la transition vers de nouvelles pratiques ? - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue La nouvelle revue de l'adaptation et de la scolarisation Année : 2013

Distorsion et détournement des dispositifs inclusifs : des obstacles à la transition vers de nouvelles pratiques ?

(1, 2)
1
2

Résumé

The purpose of this article is to show how the institutional dynamic of accessibility in the educational system, based on a corpus of prescriptive and explanatory texts (laws, decrees and circulars) which explicitly seek to build “education for all“ might find itself in certain theoretical and practical impasses. The heterogeneity and ambiguity of the texts governing inclusive methods, marked by breaks in discursive coherence, combine and interconnect in an apocryphal discourse underlying the way teachers and administrative personnel elaborate elements of practical epistemology. This subliminal and hybrid professional discourse, one of the factors of which is denial, can strengthen integrative practices, hinder the transformation of thèse practices and the use of innovative pedagogical forms by diverting inclusive methods from their purpose. This discourse allows contradictory elements or objects to coexist within it while refraining from dealing with these contradictions. As a result, everything functions as if the contradictions did not exist.
L’objet de cet article est de montrer en quoi la dynamique institutionnelle de l’accessibilité du système éducatif, fondée sur un corpus de textes prescriptifs et explicatifs (loi, décrets et circulaires) qui se donnent explicitement pour but de bâtir L’école pour tous, pourrait se trouver engagée dans certaines formes d’impasses du pensé et de l’agi pédagogiques. L’hétérogénéité et l’ambiguïté des textes régissant les dispositifs inclusifs, marqués par des ruptures de cohérence discursive, se combinent et s’articulent dans un discours apocryphe, sous-jacent à l’élaboration par les acteurs (enseignants et personnels d’encadrement) des éléments d’épistémologie pratique. Ce discours professionnel de type subliminal et hybride, dont la figure du déni est l’un des générateurs, est susceptible de renforcer les pratiques intégratives, de faire obstacle à leur transformation et d’entraver la mise en place de formes pédagogiques innovantes en détournant les dispositifs inclusifs de leur finalité. Il admet en effet en son sein la coexistence d’éléments ou d’objets contradictoires, tout en s’abstenant de prendre en charge ces contradictions, de sorte que tout se passe comme si elles n’existaient pas.
Fichier principal
Vignette du fichier
NRAS61-2013-Benoit.pdf (325.22 Ko) Télécharger le fichier
Origine : Accord explicite pour ce dépôt
Loading...

Dates et versions

hal-01674673 , version 1 (03-01-2018)

Identifiants

Citer

Hervé Benoit. Distorsion et détournement des dispositifs inclusifs : des obstacles à la transition vers de nouvelles pratiques ?. La nouvelle revue de l'adaptation et de la scolarisation, 2013, 61, pp. 49-63. ⟨10.3917/nras.061.0049⟩. ⟨hal-01674673⟩
119 Consultations
666 Téléchargements

Altmetric

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More