Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

Implications didactiques de l’appropriation du français sur une année scolaire, par les élèves allophones

Résumé : Les élèves allophones arrivants acquièrent des compétences communicatives de niveau B1, en français langue seconde, en trois ans environ (Mendonça Dias, 2012). Les enquêtes d’EVASCOL, en unité pédagogique pour élèves allophones arrivants (UPE2A), ont permis d’obtenir des indicateurs sur des performances langagières, au fil d’une année. Dans cet article, nous évoquons d’abord la méthodologie et l’échantillon d’élèves, puis plusieurs résultats : l’hétérogénéité demeure constante en classe, la compréhension de l’oral est proche de celle de l’écrit, la fluence est ralentie, des situations d’illettrisme sont identifiées. La fin de l’accompagnement linguistique s’avère arbitraire et non organisée. Cette analyse se poursuit avec l’évocation des implications didactiques et des modalités d’apprentissage de la langue seconde, à court et moyen terme.
Complete list of metadata

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-03636548
Contributor : Catherine Mendonça Dias Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Monday, April 11, 2022 - 4:43:48 AM
Last modification on : Wednesday, April 20, 2022 - 3:04:01 PM

File

2020 MENDONCA cohorte evascol ...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03636548, version 1

Collections

Citation

Catherine Mendonça Dias. Implications didactiques de l’appropriation du français sur une année scolaire, par les élèves allophones. Mendonça Dias, C., Azaoui, B. et Chnane-Davin, F. Allophonie. Inclusion et langues des enfants migrants à l’école, Lambert Lucas, pp.187-201, 2020, 978-2-35935-300-6. ⟨hal-03636548⟩

Share

Metrics

Record views

10

Files downloads

4